Changer pour notre planète !

Les alertes se multiplient. Il faut agir vite. Notre planète souffre. Bientôt il sera trop tard. Les choses doivent changer pour notre planète maintenant ! Et puis soyons clairs : le changement ne viendra pas de nos dirigeants, ni de nos entreprises. On y a cru avec la COP 21, mais on voit bien le résultat. Le changement viendra de nous, de vous, de moi. De ce que chacun de nous, à notre échelle d’individu, voudra bien entreprendre pour que les choses changent…. enfin ! Pour ma part, je relève le défi. Derrière Greta Thunberg et tous les autres. Vous me suivez ? Alors allons-y !

Comprendre les enjeux

Pour commencer, permettez-moi de vous conseiller une lecture : les chances qu’il nous reste, d’Erwann Menthéour. Comme le souligne sa quatrième de couverture, “vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas” !

Les chances qu'il nous reste

Et si vous ne l’avez pas encore entendu, écoutez Greta et son discours devant les Nations Unies en septembre dernier. J’ai honte, en entendant Greta dire – ME dire – “vous avez volé mes rêves et mon enfance !”. Et je ne resterai plus là, sans rien faire, en attendant que “ça passe” !

Changer pour notre planète, une responsabilité individuelle

Prendre sa vie en main, tout ce que je prône sur ce site, n’a aucun sens si je n’y inclus pas une dimension universelle. Nous faisons partie d’un tout, nous avons des responsabilités en vers ce “tout”, chacun à son niveau.

WWF a mis en ligne un calculateur d’empreinte écologique : faites le test, c’est édifiant. Vous verrez qu’il ne fait aucun doute que nous pouvons agir individuellement de façon efficace !

Il y a mille choses que nous pouvons faire dans notre quotidien pour que les choses changent. Les usines continueront à fabriquer du plastique aussi longtemps que nous en consommerons ! Les produits sur les étals de nos magasins continueront d’avoir fait trois fois le tour du monde avant d’atterrir dans nos assiettes aussi longtemps que nous les consommerons au lieu d’acheter ce qui est produit à notre porte !

Le temps n’est plus aux actes d’accusation

Après la COP 21, les États auraient dû…. Nos dirigeants auraient dû…. Les géants du commerce auraient dû…. Les compagnies de transport auraient dû…. STOP !!! Il est trop tard pour se contenter de chercher des responsables, pour se défausser sur d’autres en critiquant leur inaction. Se dire que l’invidu ne peut rien faire est une erreur dans laquelle je me suis longtemps fourvoyée. Aujourd’hui, je suis convaincue du contraire : ce sera la somme de nos actions individuelles qui fera la différence, comme ce sont toutes les gouttes d’eau qui forment finalement l’Océan ! À condition que nous nous y mettions en masse. Maintenant, sans plus attendre !

Le temps est venu de s’engager

Je n’ai pas la prétention d’être capable de changer radicalement ma vie pour faire absolument “tout comme il faut”. Mais je peux commencer par changer de petites choses. Une petite chose après une autre. Une petite habitude après une autre. J’ai déjà quelques idées en tête et je vais faire des recherches pour en trouver d’autres encore. Et c’est cette quête que je voudrais partager avec vous.

D’ici 12 mois, à l’heure des bilans, je voudrais être capable de voir une réelle différence dans mes habitudes de vie. Et je crois sincèrement que c’est possible. En tous cas, je veux essayer !!!

Je relève le défi de changer pour notre planète ! Et vous ?

Allez-vous relever le défi avec moi ? Saurons-nous créer une communauté qui agit ? Saurons-nous créer un océan avec nos gouttes d’eau ?

Je ne vous propose pas d’aller faire la grève dans la rue, et encore moins de chercher des responsables à l’extérieur. Nous pourrions en pointer du doigt, c’est sûr. Mais cela ne fera pas avancer les choses, si nous ne changeons pas, nous aussi ! Chacun de nous. Pas à pas.

Ce que je vais pouvoir faire. Et vous aussi !

Chaque action pour réduire MON impact sur le réchauffement climatique que je vais entreprendre, je vais la partager avec vous dans un article. À vous de voir ensuite si vous adhérez à ce que je propose et si vous souhaitez en faire de même. N’hésitez pas à partager vos idées avec nous dans les commentaires. Vos difficultés aussi. Les choses ne seront peut-être parfois pas simples : nos mauvaises habitudes sont bien ancrées ! Mais l’enjeu vaut bien la peine de se soutenir pour y arriver ! Qu’en pensez-vous ?

Premier thème – le plastique

Je vous propose de commencer par quelque chose que nous connaissons bien dans notre quotidien : le plastique !

Chaque année, environ 12,5 millions de tonnes de plastique finissent dans les océans (source : Greenpeace). Un million de bouteilles plastiques sont vendues chaque minute dans le monde. Oui vous avez bien lu : chaque minute !

plage polluée par les plastiques
Plage polluée sur la Mer Rouge, à Sharm el-Naga, Port Safaga, Egypte.

Et à ma grande honte, je fais partie des pollueurs. Non pas que je jète mes déchets à la mer, évidemment. Mais entre l’eau minérale et le coca light, j’en consomme des bouteilles plastiques chaque semaine !

1er défi : plus de bouteilles en plastique

Mon premier défi est donc tout trouvé : je n’achèterai plus aucune bouteille en plastique.

  • Pour remplacer ma bouteille d’eau emportée au sport, j’ai acheté une gourde en verre.
  • S’agissant de l’eau minérale, il s’avère que l’eau de mon village est tout à fait potable. Je n’ai même pas besoin d’investir dans une carafe filtrante, mais si besoin était, je le ferais sans hésiter !
  • Quant au coca cola, puisque la marque ne fait toujours pas l’effort de remplacer ses bouteilles plastiques par des bouteilles en verre, et bien, je vais réduire ma consommation. Des bouteilles en verre existent : celles que l’on sert en restaurant. Ce sera ça…. ou rien !

Et ce n’est qu’un début

Le plastique est partout dans notre quotidien. Pendant des decennies, c’était la matière de prédilection pour tellement de choses. Je pars à la chasse au plastique et je vous retrouve très vite avec le fruit de mes trouvailles. Et avec de nouveaux défis pour changer pour notre planète !

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.