Définissez vos activités de loisirs prioritaires

On parle beaucoup des priorités professionnelles, dont la bonne gestion est considérée comme un gage d’efficacité. Nous sommes également habitués à étendre cette réflexion à nos obligations privées, à toutes ces petites tâches du quotidien que nous devons mener à bien. En revanche, on parle beaucoup moins de la gestion de nos activités de loisirs. Pourtant, il s’agit d’un domaine pour lequel bien choisir ses activités prioritaires est au moins aussi important.

C’est donc le défi que je vous propose cette semaine :

Définissez vos activités de loisirs prioritaires

Pourquoi est-il important de les définir ?

Le domaine des loisirs nous fait rêver. Mais il y a deux pièges dans lesquels il faut faire attention de ne pas tomber :

  • Le premier est l’augmentation et la diversification des offres de loisirs passifs (films à la demande, de jeux vidéo attractifs, etc), au détriment des loisirs actifs.
  • Le second est la logique de consommation que nous sommes poussés à adopter. Sous l’effet des publicités alléchantes, des réseaux sociaux, du rythme effréné de la vie de manière générale, nous avons de plus en plus tendance à surcharger nos planning de loisirs. Il faut optimiser le temps libre, consommer du loisir, multiplier les expériences. Or bien souvent nous en oublions de nous soucier du plaisir que toutes ces activités nous procurent vraiment (ou pas).

Mais que cherchons-nous en définitive ? Nous cherchons ce ressenti tellement agréable qu’est le “flow”. Le flow, c’est ce que l’on ressent lorsqu’on est complètement plongé dans une activité, totalement concentré, juste content de ce qu’on est en train d’accomplir. Bref, ce qui nous comble dans un loisir bien choisi, c’est de nous sentir profondément bien, dans l’instant présent, au point d’en oublier le temps, la fatigue et tout le reste, et en particulier les soucis du quotidien.

Malheureusement, les deux tendances que j’évoquais plus haut ont tendance à nous éloigner de cet objectif au lieu de nous en rapprocher. C’est pour leur résister que nous devons choisir soigneusement nos activités de loisirs prioritaires.

Comment bien choisir ses activités de loisirs prioritaires

1. Tout d’abord, fixez vos limites et critères de choix

Pour pouvoir faire les bons choix, vous devrez tout d’abord tenir compte du temps que vous pouvez consacrer à vos loisirs. Soyez réaliste. Définissez le nombre d’heures, les créneaux horaires, que vous pouvez y consacrer. N’essayez pas d’en faire trop, vous ne profiteriez de rien.

Bien sûr, définissez aussi le budget dont vous pouvez disposer. C’est un critère à prendre en compte pour votre tranquillité d’esprit et celle de votre banquier. Cela étant dit, si vous ne vous laissez pas embarquer dans des effets de mode (et j’en reparlerai plus loin), il y a beaucoup de belles activités qui apportent un maximum de “flow” pour un minimum d’euros.

2. Maintenant, dressez votre liste de loisirs préférés

Dans la masse de choses qui sont aujourd’hui proposées en terme de loisirs, il est parfois bien difficile de s’y retrouver. Dans un premier temps, il sera donc important de définir vos critères qualitatifs, en vous posant quelques bonnes questions :

  • Qu’attendez-vous de vos loisirs ? (vous détendre, vous dépenser physiquement, faire des découvertes, partager, rencontrer de nouvelles personnes, apprendre quelque chose de nouveau…) ?
  • Quels sont vos domaines d’intérêt (le sport, l’art, les animaux, la nature, la musique…) ?

Pour guider vos choix, souvenez-vous de ce que vous aimiez faire lorsque vous étiez enfant. Il n’est pas rare qu’une activité vers laquelle on se tourne spontanément étant enfant puisse devenir une passion d’adulte, à condition qu’on lui en donne l’occasion.

Pensez également à tenir compte de vos occupations professionnelles actuelles. Les loisirs nous procurent du bien-être lorsqu’ils forment un équilibre harmonieux avec nos activités professionnelles. Si vous avez un travail sédentaire, peut-être vous faudra-t-il un loisir physique pour vous défouler. À l’inverse, si votre travail est très physique, ce seront peut-être plutôt des activités relaxantes, plus intellectuelles qui vous conviendront.

3. Retenez pour l’instant toutes les idées qui vous viennent

Surtout, ne vous censurez pas. Si une activité vous tente, ne vous dites jamais “ce n’est pas pour moi”. Vous ne le saurez pas tant que vous n’aurez pas essayé. Vous adoreriez peindre, ou chanter, ou danser, ou faire du surf, ou…. mais vous vous dites que vous n’en serez jamais capable ? Et pourquoi ne le seriez-vous pas ? Ne préjugez jamais de vos limites – pour l’instant, elles ne sont que dans votre tête ! Débarrassez-vous de ces pensées limitantes et E-SSA-YEZ !

Méfiez-vous aussi des modes ou autres mauvaises raisons de pratiquer une activité. Il paraît que le lancer de hache est le nouveau loisir à la mode dans le sud de la France. Les nouveaux adeptes se comptent, semble-t-il, par milliers. Ce n’est pas pour autant qu’il faut vous y mettre vous aussi. Tous vos collègues font de la Zumba ? Vous n’êtes pas obligé de suivre le mouvement. Votre mère rêve de vous voir chanter dans une chorale ? Oui, mais vous, est-ce que c’est ce que vous voulez ? Bref, avant de payer votre cotisation pour telle ou telle activité, demandez-vous si c’est vraiment ce que vous voulez faire.

4. Analyser votre liste et priorisez

Vous voilà arrivé à la partie la plus difficile. Mais la plus importante aussi. Il va falloir classer toutes ces belles choses que vous avez listées dans un ordre de priorité. Il ne s’agit pas de renoncer à quoi que ce soit. Simplement, vous ne pouvez pas tout faire en même temps. Vous devez donc définir quelles sont vos activités de loisirs prioritaires.

Reprenez les critères que vous avez fixés au premier point et voyez ce qui peut être compatible avec le temps et le budget dont vous disposez aujourd’hui. Vous n’avez pas besoin de rayer ce qui ne l’est pas : ces loisirs iront simplement en bas de votre liste. L’avenir vous fournira peut-être de meilleures occasions de vous y adonner.

Vous hésitez entre plusieurs loisirs ? Alors faites un essai. La plupart des associations et club de loisirs proposent une ou deux séances d’essai gratuites. N’hésitez pas à en profiter : cela vous permettra de faire des choix éclairés.

En tout cas, n’oubliez pas votre objectif : trouver sur votre liste ce qui aujourd’hui, dans le contexte de votre vie telle qu’elle est maintenant, pourra vous amener le “flow”.

Vous avez trouvé ? Alors ne retenez que cela pour l’instant. Vos activités de loisir prioritaires méritent que vous leur consacriez le temps nécessaire pour qu’elles puissent vraiment vous apporter la détente, la satisfaction et le bien-être que vous cherchez.

Et maintenant, il ne vous reste plus qu’à profiter …..


Retrouvez plein d’autres défis ici.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.