Lever le pied !

Voici le premier défi d’une nouvelle série : “En forme pour les vacances”.

Les vacances d’été vous semblent encore loin ? Détrompez-vous, vous n’aurez pas le temps de dire « ouf », que vous serez déjà en train de faire vos bagages. D’ailleurs, vous avez sûrement un tas de projets pour vos congés, n’est-ce pas ? Il y a tant de choses à faire, quels que soient vos loisirs préférés, votre destination de vacances, ou les personnes avec qui vous vous réjouissez de partager ces moments. C’est vrai quoi ! On attend ça toute l’année !!

Cela étant dit, je ne voudrais pas être rabat-joie, mais la réalité est parfois bien moins réjouissante. Vous avez couru toute l’année, en vous donnant à fond dans vos activités, tant professionnelles que privées. Vous avez accumulé du stress, de la fatigue. Alors que va-t-il se passer lorsque débuteront vos vacances ? Vous allez vous affaler comme mollusque dans le premier transat venu et commencer par « comater” pendant quelques jours, juste pour récupérer. Au mieux, vous vous traînerez pour suivre les autres, sans énergie et d’humeur maussade. Et au final, vous serez frustré de n’avoir pas pleinement profité de vos vacances. Je me trompe ?

Eh bien, ce scénario n’est pas une fatalité. Les vacances, ça se prépare. Et pas seulement en termes de réservations, itinéraires, liste des choses à emporter. C’est vous-même que vous devez préparer, pour profiter pleinement de vos congés !

Pendant les 6 prochaines semaines, je vais vous proposer 6 petits défis. Si vous les relevez, vous serez en pleine forme et débordant d’énergie et d’enthousiasme au moment de partir en vacances. Quelques petits efforts maintenant vous permettront de profiter pleinement de cette période bénie des vacances d’été, sans en perdre une miette ! Et voici sans attendre le premier défi :

LEVEZ LE PIED !

Pourquoi faut-il lever le pied avant de partir en vacances ?

Quand une voiture est lancée à pleine allure, vaut-il mieux ralentir progressivement, anticiper ses distances de freinage ou bien foncer jusqu’à être obligé de piler ?

Lorsqu’un plongeur a passé du temps à 40 mètres de fond, va-t-il brutalement remonter à la surface, en palmant comme un malade, ou bien lui faudra-t-il faire des paliers ?

Quand vous sortez un gâteau du four, vous attendez qu’il refroidisse un peu et vous ne vous jetez pas dessus pour le manger brûlant ! Quoique.. Bon ce dernier exemple n’est peut-être pas aussi concluant, mais vous aurez compris où je veux en venir. Ne foncez pas jusqu’à la veille de votre départ pour vous écrouler lamentablement. Ralentissez dès maintenant le rythme effréné de vos journées et anticipez votre départ et votre absence en congés.

Alors oui, je sais, vous avez l’habitude de faire exactement le contraire. Si j’évoque le coup de stress des derniers jours avant les vacances, ça vous dit quelque chose ? Je suis sûre que oui. Et je suis éreintée rien que d’y penser :

  • la pile de dossiers à traiter absolument avant de partir,
  • tous ces rendez-vous qu’il faut encore caser,
  • ce boulot à terminer sans faute, on s’y est engagé,
  • sans parler des préparatifs de vacances qu’on a repoussé, repoussé.

Alors, cette année, ne vous laissez pas prendre au piège : levez le pied à temps et préparez votre départ.

Comment faire pour lever le pied ?

Il y a bien sûr mille manières de ralentir votre rythme de vie. Et si vous êtes vigilant et décidé à ne pas vous laisser submerger avant de partir en congé, vous trouverez sans aucun doute vos propres parades, adaptées à votre propre mode de vie.

Mais il y a tout de même quelques idées que je peux vous suggérer :

  • Prenez le temps de dresser la liste de tout ce que vous devez faire avant votre départ en vacances dans quelques semaines. Puis analysez cette liste avec un oeil très critique. Pour chaque point de votre liste, demandez-vous sérieusement : est-ce nécessaire ? Est-ce urgent ? Est-ce absolument à moi de le faire ? Quelqu’un d’autre pourrait-il prendre le relais en mon absence ?
  • Puis, ne conservez sur votre liste de choses à faire que les tâches urgentes et prioritaires. Ce qui ne peut ni être reporté à votre retour, ni délégué, ni supprimé.
  • Ne vous engagez pas dans un nouveau projet sans être parfaitement sûr de pouvoir le mener à bien sereinement avant votre départ. S’il le faut, déléguez, transmettez, mais ne chargez pas inutilement votre barque.
  • N’acceptez pas non plus que quelqu’un d’autre – fut-ce votre boss – vous la charge indûment. Si nécessaire, négociez des délais, demander du renfort, organisez le transfert à quelqu’un d’autre, de ce qu’il restera éventuellement à faire au moment de votre départ.
  • Soyez réaliste en évaluant le temps nécessaire pour faire les choses. Ce n’est pas le moment de refaire la déco de votre salon, même si en théorie, tout devrait être fini avant votre départ. Le moindre retard dans la réalisation pourrait être bien compliqué à gérer.

Ça y est, vous avez trouvé ce que vous allez mettre en place dans votre vie cette semaine pour freiner un peu la course éperdue du quotidien ? Bravo ! Cela va vous permettre de dégager du temps et de retrouver un peu d’énergie pour occuper de vous ! Car c’est à ça que vous allez consacrer les 6 prochains défis : vous refaire une santé pour aborder les vacances enfin avec entrain et sérénité !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •