5 incontournables pour (re)prendre sa vie en main

Prendre sa vie en main, c’est un peu comme prendre le contrôle d’un bateau. Alors, imaginez que votre vie est un voyage à bord d’un voilier, et que vous en êtes le capitaine : voilà de quoi vous aurez besoin.

  1. Il vous faut une destination

Aucun capitaine digne de ce nom ne prendra la mer sans savoir où il veut aller, à moins de choisir de se laisser porter par les vents et balloter par les courants. Or ce n’est pas ce que vous voulez, n’est-ce pas, puisque vous voulez prendre votre vie en main ? Mais comment voulez-vous être maître de votre vie, si vous ne savez pas ce que vous en attendez ? La première chose à faire est donc de vous demander où sont vos priorités, quels sont vos objectifs dans la vie.

Prenez quelques minutes, là, maintenant, et posez-vous la question suivante : où est-ce que je veux être dans 5 ans ? Vous avez des difficultés à répondre ? Dans ce cas, avant d’aller plus loin, il va falloir trouver vos réponses à cette question. Et je dis bien VOS réponses, pas celles que vous insufflent vos parents, vos enseignants, ou qui que ce soit d’autre. Qu’est-ce qui est important pour vous ? Quelles sont vos valeurs, quelles sont vos sources de joie et de satisfaction, quels sont vos rêves ? Définissez vos priorités, choisissez votre destination, sinon quelqu’un d’autre le fera pour vous …

Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va. Sénèque
  1. Il vous faut un cap, une carte et des repères

Maintenant que vous savez où vous voulez aller, il vous faut planifier votre route. Vous avez besoin :

  • d’un cap pour aller dans la bonne direction : ce seront vos objectifs à long terme
  • d’une carte avec vos étapes : vos objectifs à moyen terme
  • de repères pour avancer au quotidien : vos objectifs à court terme.

Vos objectifs à long terme devraient découler directement des priorités que vous avez identifiées précédemment. Puis vous définirez, pour chacun d’eux, les étapes à franchir pour les réaliser : ce seront vos objectifs à moyen terme. Et enfin, chaque jour, chaque semaine, il vous faudra planifier des actions qui permettront de mettre en oeuvre ces différentes étapes. Voilà encore une réflexion importante à mener. Eh oui, personne n’a dit que c’était facile. Mais c’est de votre chemin de vie qu’il s’agit, alors ne laissez pas les autres le tracer pour vous.

Le secret, c'est de vivre au jour le jour, ici et maintenant, et de bien hiérarchiser les    objectifs. Il y a la montagne à gravir et les étapes pour arriver au sommet. Ces étapes sont votre quotidien. Yannick Noah
  1. Une boussole

Même lorsque nous nous fixons des objectifs, ils sont parfois bien malmenés par les priorités que nous impose le rythme effréné du quotidien – des priorités qui ne sont d’ailleurs pas toujours les nôtres… Avec le temps, nous finissons même par perdre de vue notre projet de vie et nos objectifs à long terme. Il n’est vraiment pas facile de garder le cap, n’est-ce pas ? C’est pour cela que vous devez vous doter d’une boussole qui vous permettra, en tant que capitaine de votre vie, de contrôler régulièrement la cohérence de vos données de navigation. En d’autres termes, fixez vous régulièrement des rendez-vous avec vous-même pour faire un bilan de vos réalisations,  et vérifier si vous n’avez pas perdu de vue vos objectifs, si les objectifs que vous suivez vous correspondent toujours, si vos objectifs à court terme servent toujours vos objectifs à moyen terme, pour la réalisation de vos objectifs à long terme.

Les objectifs sont comme des dominos : le premier est un objectif immédiat, les suivants des objectifs intermédiaires et le dernier l’objectif final. Lorsque vous poussez le premier domino, celui-ci pousse les suivants et de proche en proche vous poussez le dernier domino, qui représente votre objectif final.  Anthony Girod

Un domino qui n’est plus à sa place et l’effet domino est rompu. Alors fixez-vous des rendez-vous pour ces bilans réguliers, ils sont vraiment importants. Faites-en une priorité.

  1. Un vaisseau en bon état

Maintenant vous avez un plan de voyage bien préparé, bien réfléchi, qui vous correspond vraiment, et votre boussole à portée de main, êtes-vous prêt à tenir la barre ? Pas tout à fait. Cela peut paraître évident, mais avant de prendre la mer mieux vaut s’assurer que votre bateau est en bon état. Sans entrer dans le détail ici, il s’agit bien sûr de votre hygiène de vie : on dirige mieux sa vie, on réagit mieux aux obstacles qui peuvent se présenter, on cultive plus facilement l’optimisme, quand on est reposé, quand on se nourrit de façon saine et qu’on entretien son corps. Vous trouverez quelques pistes concrètes à ce sujet ici :https://premier-pas-vers-une-nouvellevie.fr/index.php/2018/07/30/5-incontournable…e-vie-plus-saine/

  1. Une radio sur la bonne fréquence pour communiquer avec le port et les autres bateaux

Une dernière chose : vous n’êtes pas seul sur l’océan et vous aurez parfois besoin de faire escale à l’abri d’un port. Pour rester maître de votre vie, ne négligez pas votre entourage. Soignez vos relations, travaillez votre communication avec les autres, car il est plus agréable de voyager à plusieurs. Et lorsque vous aurez besoin de vous mettre à l’abri, vos proches vous offrirons une place au port. Mais soyez aussi capable, si la situation se présente, de vous éloigner des personnes toxiques qui vous tirent vers le bas, qui vous écartent de votre route : pas la peine de les suivre droit dans la tempête avec votre bateau !

Voilà, vous êtes maintenant le capitaine de votre vie et vous l’aurez compris : prendre sa vie en main, c’est être responsable, acteur, engagé et persévérant. Ce n’est pas facile, mais le voyage en vaut la peine, au moins autant que la destination. Bon vent !

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à me transmettre vos commentaires ci-dessous :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *