Défi de la semaine : Relancer vos objectifs « en panne »

Il y a quelques semaines, vous vous êtes fixé un certain nombre d’objectifs. Aujourd’hui, alors que la fin du premier trimestre approche, il est déjà l’heure de faire un petit bilan. Où en êtes-vous dans la réalisation de vos objectifs ? Y en a-t-il l’un ou l’autre dont la mise en oeuvre vous pose problème, pour lequel vous avez du mal à progresser, pour lequel vous n’avez peut-être même pas encore réussi à faire le premier pas ? Si c’est le cas, rassurez-vous, il est encore largement temps de redresser la barre et d’adopter les mesures nécessaires pour garder le cap.

Comment reconnaître que la mise en œuvre d’un objectif ne progresse pas de façon satisfaisante?

Lorsque vous avez fixé vos objectifs pour cette année, vous avez sûrement pris soin de tracer une feuille de route pour les atteindre, avec un certain nombre d’étapes bien déterminées et planifiées. Si ça n’est pas le cas, pas de panique, il est encore temps de le faire. Nous ne sommes qu’au mois de mars après tout. Mais faites le sans tarder, car sans cela, vous serez un peu comme un navigateur qui aurait omis de se doter d’une carte marine et qui se laisserait porter par les vents, en comptant sur eux pour l’amener à bon port. Comment espérer atteindre sa destination de cette façon !

Pour établir votre feuille de route, ce n’est pas si compliqué, même si cela demande un peu de réflexion. Pensez à votre objectif et sur une feuille de papier, notez toutes les petites tâches nécessaires pour l’atteindre, y compris celles que vous avez éventuellement déjà effectuées. Puis, inscrivez en face de chacune d’elle sa date de réalisation (passée ou prévue). N’hésitez à entrer dans les détails : plus vous êtes au clair sur ce que vous devez faire pour atteindre votre but, plus vous avez de chance d’y arriver. Et voilà, vous avez votre feuille de route.

Une fois votre feuille de route en main, regardez où vous en êtes aujourd’hui : le non respect des premières dates de réalisation constituera votre « voyant de panne », votre sonnette d’alarme en quelque sorte.

Comment relancer les « objectifs en panne » et assurer qu’ils puissent être atteints malgré le retard enregistré jusqu’ici ?

Tout d’abord, ne vous laissez pas gagner par le découragement et travaillez votre motivation. Si votre objectif n’est tout simplement plus d’actualité, pas de problèmes, vous avez le droit de changer d’avis. Mais n’abandonnez pas votre projet pour de mauvaises raisons. Ne laissez pas la frustration et le manque de confiance en vous avoir raison de vos rêves. Il n’y a rien d’anormal à devoir redresser la barre, à rencontrer des obstacles et des imprévus, l’important étant d’y faire face. Imaginez que vous ayez pris la route en vous fiant à l’itinéraire produit par une de ses applications que l’on trouve sur Internet. L’itinéraire proposé vous convient, mais voilà qu’au bout de 100 kilomètres, la route quand vous comptiez prendre est barrée pour cause de travaux. Allez-vous rebrousser chemin? Bien sûr que non ! Vous allez chercher une déviation, une route parallèle, mais vous n’abandonnerez pas votre destination pour autant ! Eh bien, ici c’est pareil ! Tout comme il y a toujours plusieurs chemins pour atteindre une destination, il y a de multiples façons d’atteindre un objectif. Accrochez-vous à vos projets, ils en valent la peine !

Vous avez encore des doutes ? Alors fermer les yeux : imaginez votre ressenti devant l’objectif atteint ; ressentez la satisfaction que cela va vous procurer ; retrouvez toutes les bonnes raisons qui vous en fait choisir cet objectif en début d’année. Croyez en vous. Vous allez y arriver.

Pour cela, commencez par rechercher les causes de « la panne », pour comprendre les raisons pour lesquelles vous n’avez pas progressé comme vous l’espériez dans la réalisation de votre objectif. Les mesures à prendre ne seront pas les mêmes selon les sources du problème. Voici quelques pistes pour vous aider dans cette réflexion.

  • Avez-vous procrastiné et éprouvez-vous des difficultés à démarrer votre projet ? Avez-vous besoin de vous recadrer, de reprendre votre souffle, de travailler votre motivation ?
  • Avez-vous entrepris des actions qui n’ont pas abouti aux résultats que vous escomptiez ? Pourquoi ? Qu’auriez-vous pu faire pour éviter cela ?
  • Des circonstances extérieures ont-elles changé depuis votre fixation d’objectifs, faisant obstacle à sa mise en oeuvre, telle que vous l’aviez prévue ? Comment pouvez-vous vous adapter à ce nouveau contexte ?
  • Êtes-vous sûr d’avoir bien défini votre objectif ? Est-il bien « smart », c’est à dire spécifique, mesurable, atteignable et réaliste, doté d’indications temporelles pour vous guider dans sa mise en oeuvre ?
  • Êtes-vous sûr, finalement, de réellement vouloir atteindre cet objectif ? N’y a-t-il pas quelque avantage pour vous à ne pas le réaliser ? Devez-vous faire un choix ? Prendre une décision ?

Une fois que vous aurez identifié ce qui vous a empêché de progresser jusqu’ici, trouvez comment surmonter cet obstacle. Parfois, c’est comme pour une chute de cheval, il suffit de se remettre en selle. Parfois, c’est un peu plus compliqué. Dans ce cas, reprenez votre feuille de route et revoyez-là, corrigez-la, complétez-la, pour vous donner les moyens surmonter ce qui vous a freiné jusqu’ici. Bien sûr, c’est pas facile. Mais la réalisation de vos objectifs vaut bien quelques efforts, non ?

Au besoin, faites-vous aider, partagez et discutez de vos problèmes, trouvez-vous un coach ou un mentor, rejoignez d’autres personnes poursuivant le même objectif et avancez ensemble. Quoi qu’il en soit, ne renoncez pas ! Rappelez-vous que le succès, c’est tomber sept fois et se relever huit fois.

Alors, si vous étiez « tombé en panne », relevez-vous et redémarrez ! J’espère que vous relèverez le défi de cette semaine et relancerez tous vos merveilleux projets. N’hésitez pas à partager dans les commentaires ci-dessous vos doutes et vos difficultés. Ne lâchez rien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *