Défi de la semaine : Protéger son sommeil pour dormir comme un bébé

Vous arrive-t-il de vous coucher avec les yeux qui piquent et en baillant aux corneilles, prêt à tomber dans les bras de Morphée, mais une fois au lit, vous n’arrivez pas à vous endormir ? Ou bien vous réveillez-vous parfois au milieu de la nuit, pour ensuite vous tourner et retourner dans votre lit sans arriver à retrouver le sommeil ? Et voilà que l’agacement monte en vous, vous savez que vous allez être fatigué demain matin, faute d’avoir eu les heures de sommeil dont vous avez besoin pour récupérer. Et moins le sommeil vient, plus vous vous énervez. Et plus vous vous énervez, moins le sommeil vient. 

En relevant le défi de la semaine dernière, vous avez appris à vous coucher au bon moment, lorsque votre corps vous signale que vous avez besoin de récupérer, après un rituel du soir apaisant. C’est bien, même très bien. Mais cela ne suffit pas. Une fois au lit, vous devez aussi pouvoir effectivement vous endormir, comme on glisse dans un doux cocon de bien-être, puis profiter pleinement de votre sommeil, toute la nuit durant. Et pour cela, il faut que certaines conditions soient réunies. Ce sera votre défi cette semaine : faire de votre chambre le cocon dans lequel vous dormirez comme un bébé !

PROTÉGEZ VOTRE SOMMEIL ET OFFREZ-LUI LE COCON DONT IL A BESOIN

L’enjeu pour vous sera de créer un environnement propice au sommeil, une sorte de cocon protégé de l’extérieur. Voici ce que vous pourrez faire pour un sommeil d’une qualité optimale :

  • isoler votre chambre du bruit,
  • éliminer toutes les sources de pollution lumineuse dans votre chambre,
  • maintenir une température basse (18-19° maximum) dans une pièce bien aérée,
  • et bien entendu, vous assurer d’avoir une literie de bonne qualité.

Si ces conditions ne sont pas encore réunies chez vous, votre défi cette semaine sera donc de les mettre en place. 

Pour finir, il ne me reste que deux petits conseils à vous donner : 

1° Pour éviter d’être reveillé la nuit, malgré le cadre idéal que vous avez planté, par de petits besoins physiologiques, eh bien pensez à cesser de boire une bonne heure avant votre coucher.

2° S’il vous arrive tout de même de vous réveiller sans arriver à vous rendormir, ne restez pas dans votre lit à chercher vainement le sommeil (rien de plus agaçant que ça !). Il vaut mieux vous lever, reprendre une petite activité apaisante (rappelez-vous votre petit rituel du soir) et … attendez le prochain train !

Bonne nuit, les petits, comme dirait Nounours (pour ceux qui ont connu Pinprenelle et Nicolas – lol)