Recadrer votre alimentation !

Voici le 4ème défi de notre série “En forme pour les vacances”. Nous allons commencer à nous intéresser à votre alimentation.

Vous avez tendance à manger de façon très désorganisée ? Parfois même un peu n’importe quoi ? Vous grignotez entre les repas ? Il vous arrive même de sauter un repas …. que vous compensez ensuite avec une barre de chocolat ? Les sandwichs, pizzas, fast-food en tout genre occupent une grande place dans votre alimentation ?

Si la réponse à une ou plusieurs de ces questions est oui, alors, c’est évident : votre fatigue vient de ce que votre machine est encrassée. Vous ne donnez pas le bon carburant à votre corps. Du coup, il a du mal à fonctionner et vous gratifie peut-être même de quelques kilos en trop. Pour allez mieux, être plus en forme et aussi plus à l’aise dans quelques semaines, lorsque vous sortirez vos maillots, vous n’avez plus le choix. Votre défi, cette semaine, ce sera du lourd :

VOUS ALLEZ RECADRER VOTRE ALIMENTATION !

Tout d’abord, analysez vos habitudes actuelles

Quand et comment prenez-vous vos principaux repas de la journée ? De quoi vous nourrissez-vous ? Quand et comment faites-vous vos courses ? Cuisinez-vous beaucoup, peu ou pas du tout ? Consommez-vous beaucoup de plats tout préparés ? Vous arrive-t-il de sacrifier votre pause déjeuner ? Si oui, à quelle occasion ? Grignotez-vous en dehors des repas ? Qu’est-ce qui vous y incite ? Quelles conséquences cela entraîne-t-il ?

Ensuite, faites de votre alimentation votre priorité

S’il ressort de votre analyse ci-dessus, que vous avez tendance à sacrifier vos pauses déjeuner, à faire vos courses à l’arrache, à vous jeter pour le dîner sur des plats tout prêts parce que vous n’avez pas le temps de cuisiner, alors il est temps de revoir vos priorités. Décidez aujourd’hui, maintenant, que vous n’allez plus laisser quoi que ce soit prendre le dessus sur cette nécessité fondamentale de se nourrir correctement. Votre corps est l’enveloppe sans laquelle vous ne pouvez rien faire dans cette vie, vous en êtes conscient, n’est-ce pas ? Alors faire ce qu’il faut pour que cette merveilleuse machine continue à bien fonctionner, et pendant encore longtemps, c’est ça qui devrait être votre TOP priorité !

La grande majorité des personnes avec qui j’ai travaillé sur le thème de “reprendre le contrôle de son alimentation” sont arrivées à la conclusion qu’en fin de compte, ce n’est pas pas travail, ni les collègues, ni le patron, ni même la multitude des tâches à accomplir qui empêchent de faire 3 vrais repas par jour. Le pire ennemi de nos pauses-repas, c’est nous-même. Et cela pour diverses raisons : le manque d’organisation, le manque d’autodiscipline, la passion pour une activité qu’on n’arrive pas à lâcher, le manque d’assertivité parce qu’on n’ose pas dire qu’on n’est pas libre à l’heure du déjeuner, etc.

Par exemple, s’il vous arrive fréquemment de pas avoir le temps de prendre de vraie pause déjeuner, demandez-vous pourquoi. Puisque l’absence de pause déjeuner n’est pas une option, peut-être devrez-vous éviter de fixer ou d’accepter des rendez-vous ou réunions à 11h30. Peut-être aussi devrez-vous fractionner vos tâches les plus longues pour qu’elles puissent se satisfaire d’une interruption à l’heure du déjeuner. Mais n’incriminez pas votre entourage : la décision vous appartient.

Puis, planifiez bien vos 3 principaux repas quotidiens

Maintenant que vous savez que vous pouvez le faire, eh bien, planifiez vos 3 repas quotidiens. Notez-les sur votre agenda, au moins jusqu’à ce que vous en ayez fait des habitudes suffisamment bien ancrées, pour que vous ne vous en laissiez plus détourner qu’en cas de force majeure. Bloquez également le temps nécessaire pour faire vos courses tranquillement et pour cuisiner sereinement.

Et ne me dites pas qu’avec votre travail et vos multiples responsabilités professionnelles et privées, ce n’est pas possible. C’est faux. Car il ne s’agit pas de vous faire entrer de force dans un moule tout fait, dans le classique “repas à 8h-12h-19h et courses le samedi matin”. Non, vous allez juste devoir trouver le moule qui VOUS convient. On ne vous demande pas non plus de passer 2 heures en cuisine pour préparer vos repas : il existe de multiples plats sains et facile à préparer en moins de 30 minutes. L’important est d’introduire de la régularité et de dégager du temps pour fournir à la formidable machine qu’est votre corps, le carburant dont elle a besoin. L’analyse de vos habitudes actuelles, suggérée ci-dessus, vous y aidera. En la faisant, vous aurez repéré les moments cruciaux de votre journée et vous saurez trouver les moyens de recadrer ce qui doit l’être.

Ne grignotez pas (ou plus) entre les repas

Si vous faites 3 vrais repas, il est probable que votre besoin de grignoter se fasse moins virulent. Mais il est possible aussi qu’il ne disparaisse pas complètement. Depuis le temps que vous y céder, c’est devenu une habitude plus qu’une réponse à un stimuli de véritable faim.

Chaque fois que vous aurez envie de craquer, dites-vous que si vous le faites, vous mangerez mal au prochain repas et que tous vos efforts pour améliorer cadre alimentaire seront mis en péril. Buvez un grand verre d’eau (comme vous avez appris à le faire à l’occasion du défi précédent) et … passez à autre chose.

Ne plus grignoter n’importe comment ne vous interdit pas, en revanche, de faire une petite collation bien choisie dans l’après-midi, si vous le souhaitez : un fruit, un yaourt, quelques noisettes. Cela deviendra votre 4ème repas ; vous ajusterez votre dîner en conséquence et ce sera parfait.

Pour éviter de grignoter n’importe quoi devant la télé, pourquoi ne pas opter pour un plateau télé bien équilibré ? Vous en trouverez de bons exemples sur le site “mangerbouger.fr“. Rappelez-vous encore une fois que tout est dans la régularité et la maîtrise et que l’équilibre se construit sur la durée.

Allez-vous relever le défi d’une alimentation recadrée ?

Si vous relevez ce défi, vous aurez réalisé un investissement qui sera payant sur le long terme ! Une alimentation régulière et bien cadrée rééquilibrera votre métabolisme et vous vous sentirez mieux, je vous l’assure !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.