Il est grand temps de rallumer les étoiles

de Virginie Grimaldi

Il est grand temps de rallumer les étoiles

Il est grand temps de rallumer les étoiles est un roman de développement personnel particulièrement réussi. Le thème – revenir à l’essentiel, redonner du sens à sa vie – est traité avec originalité. Le style de Virginie Grimaldi est comme toujours plaisant et chaleureux. Une lecture qui fait du bien, vraiment !

Rallumer les étoiles, c’est d’abord un voyage

Anna, trente-sept ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À dix-sept ans, Chloé a renoncé à ses rêves pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Lily, du haut de ses douze ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Présentation de l’éditeur

Évasion garantie avec ce roadtrip ! On voyage avec Anna, Chloé et Lily sur fond de paysages scandinaves fabuleux, de rencontres humaines magiques.

Elles ne sont pas trop de trois pour rallumer les étoiles

L’originalité de ce roman, c’est que les trois personnages centraux – Anna, Chloé et Lily, sont tour à tour narrateurs :

  • nous partageons les cogitations et les angoisses d’Anna,
  • sa fille ainée tient un blog et nous découvrons ainsi “les chroniques de Choé”,
  • Lilly tient un journal intime, son cher “Marcel”, qui nous livre ses états d’âme avec beaucoup d’humour.

Chacune a son style. Ses propres blessures. Et chacune aura sa manière à elle de rallumer les étoiles dans sa vie ! Le voyage intérieur, qu’elles effectuent, presque à leur insu, à mesure que les kilomètres défilent au compteur est un condensé d’émotions, d’humour et de tendresse. Et je vous défie de ne pas verser une petite larme en lisant la lettre que sa Grand’mère écrit à Anna : je ne vous en dis pas plus. Vous verrez bien à quel point ses mots parlent au coeur de chacun et chacune d’entre nous !  

Je ne suis pas la seule à avoir aimé !

Voici, au hasard, quelques-unes des excellentes critiques que ce roman a suscitées :

  • Une histoire où affleure l’émotion, pleine d’humour et de tendresse. Revigorant. Femme actuelle.
  • Une invitation à se connaître. Et à s’aimer. Une belle leçon de vie. Aujourd’hui en France.
  • Un livre généreux, pétillant, réconfortant. Maxi.

Pour finir quelques mots sur l’auteur

Virginie Grimaldi est une romancière française. En mars 2009, elle créée le blog “Femme Sweet Femme” où elle rédige des billets humoristiques sous le pseudonyme de “Ginie”. Ce blog gagne en popularité et lui permet de se lancer dans l’écriture de son premier roman. Elle le fermera en 2018.

Elle publie son tout premier roman en 2015. Intitulé “Le premier jour du reste de ma vie“, l’ouvrage sera un best-seller. Suivront ” Tu comprendras quand tu seras plus grande” (2016), traduit en plusieurs langues et “Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie” (2017), qui fera partie des 12 romans sélectionnés pour le 48e Prix Maison de la Presse.

Il est grand temps de rallumer les étoiles” est son quatrième roman publié en 2019. Le titre est une référence aux “Les mamelles de Tirésias” de Guillaume Apollinaire. Avant même la sortie du livre, elle en vend les droits pour une adaptation au cinéma. (1)

Pour en savoir plus, suivez ce lien.

Et pour d’autres suggestions de lecture, cliquez ici.


(1) source : https://www.babelio.com/

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.