Du rêve à la réalité : « J’ai rêvé d’un château »

par Michel Guyot

J'ai rêvé d'un château par Michel Guyot ou comment passer du rêve à la réalité

« Chacun peut y arriver. Sans fortune, ni grand diplôme, on peut combler ses espérances, et même devenir un formidable bâtisseur de rêve. » Voilà ce qu’annonce la quatrième de couverture de « j’ai rêvé d’un château ». Et la vie de Michel Guyot, – qui nous conte ici son histoire – en est la preuve. Dans ce livre, vous allez découvrir comment ce passionné de chevaux, de chevaliers et de châteaux forts a construit toute sa vie sur un rêve d’enfant. Comment passer du rêve à la réalité. Un bon shoot d’optimisme, de motivation et avouons-le, aussi un peu de folie. Une très belle découverte !

Guédelon, un rêve devenu réalité

Cet été, je suis allée dans l’Yonne, en Bourgogne, visiter Guédelon. Peut-être en avez-vous entendu parler : il s’agit de ce chantier de construction d’un château fort avec les techniques et les matériaux utilisés au Moyen-âge. « Construire pour comprendre », telle est la devise du lieu. J’y ai passé une journée magnifique et effectivement riche en découvertes. C’est une véritable plongée dans le passé que d’observer tous ces artisans en tenue moyenâgeuse ! Surréaliste ! 

Cela fait déjà plus de vingt ans que ce chantier prospère. Mais avouez qu’il était fou, ce projet lancé en 1999 : construire, aujourd’hui, un château fort en partant de zéro. Je ne parle pas de rénovation, de réhabilitation de vieilles ruines. Non, il s’agit bien d’une construction à neuf. Simplement, avec les moyens d’autrefois. Se placer dans une bulle temporelle, en l’an de grâce 1229, sous le règne de Louis IX (futur Saint-Louis). Inventer un petit seigneur à la fortune modeste qui commanditerait la construction de son château. Et se lancer dans l’aventure, avec pour seule référence un certain nombre de châteaux datant de la même période. Lorsque Michel Guyot a commencé à parler de son projet, pour sûr, il a dû passer pour un fou ! Ok Michel, et ton psy, il y pense quoi ? Bon, maintenant range tes figurines de chevaliers et grandit un peu ! 

Un rêve d’enfant

Mais Michel ne veut pas « grandir un peu », il veut vivre ses rêves jusqu’au bout. Et c’est ce qu’il va faire. Quant à moi, après avoir vu ce rêve à l’œuvre à Guédelon, j’ai eu envie d’en savoir plus sur son concepteur. Du coup, quand j’ai vu qu’il avait écrit son histoire, évidemment, je me suis jetée sur le bouquin ! 

« Méfiez-vous de vos rêves d’enfant, ne les oubliez pas dans un tiroir : vous risquez de passer à côté d’une  richesse infinie et d’une vie exaltante. »

Michel Guyot

Comment faire d’un rêve une réalité

À travers l’histoire de sa vie, Michel Guyot nous livre ses astuces : comment vaincre les briseurs de rêves, comment rentabiliser son rêve, comment oser vivre ce que personne n’ose rêver. Ok, je ne suis pas sûre qu’il faille suivre tous les conseils de l’auteur, un peu « casse-cou » sur les bords 😉 Mais sa passion et sa capacité à croire en ses rêves jusqu’au bout sont contagieuses. Il évoque parfois une lave chaude coulant dans ses veines et je trouve l’image très juste : c’est chaud bouillant !

Michel Guyot partage aussi ses échecs et il est très intéressant de voir comment il les traite. Avec tendresse, avec une certaine reconnaissance même, tant il est vrai que ce sont autant de leçons de vie qui aident à avancer encore plus loin. À condition de ne pas jeter l’éponge. Et ça, c’est bien une option que l’auteur n’envisage pas.

« Tout le monde peut se tromper, mais si on ne tente rien, on risque de le regretter toute sa vie et certains regrets pèsent plus lourds que les échecs. »

Le rêve d’une vie

Autre élément fort du récit : présent en arrière-plan de chacun de ses épisodes de cette saga, se trouve le lien très fort qui unit l’auteur à son frère. C’est avec lui qu’il réalise ses rêves. Se soutenant l’un l’autre, ils avancent ensemble depuis un serment qu’ils se sont faits, alors qu’ils avaient respectivement 16 et 18 ans : « On ira jusqu’au bout de nos rêves et on réalisera tous nos projets ensemble ». Pour l’auteur, ce serment qui n’a jamais été rompu et les lie depuis 50 ans, est à la base de tout ce qu’il a réalisé. 

« Si vous sentez en vous la moindre flamme qui peut déboucher sur un beau projet, transformez-là en brasier !  N’attendez pas que la vie soit passée ! »

Quelle richesse, en effet, que cette vie qui a su entretenir le brasier ! 

La Roche (petit château du XIe siècle), Saint-Fargeau (forteresse du XVe siècle à l’abandon), des fermes anciennes remises en état, comme au XIIIe siècle avec leurs animaux, un grand mas en Provence, autant de bâtisses sauvées de la ruine pour pouvoir passer à la postérité…. Jusqu’à Guedelon, le projet fou de faire sortir de terre – aujourd’hui – un château fort du XIIIe siècle !

Leçon de vie

Que de passion dans ces pages, que de rêves poursuivis sans relâche jusqu’à ce qu’ils deviennent réalité. Que de déboires, aussi, surmontés juste parce qu’il n’y avait pas le choix ! Et que de souvenirs précieux que l’auteur relate avec tendresse, même lorsqu’il s’agit de moments difficiles. En tout cas, une formidable leçon de vie pour tous ceux qui souhaitent changer d’existence. Et s’il y a bien une chose qu’il faut en retenir, c’est le message fondamental que Michel Guyot veut transmettre à travers son vécu :

« Chacun peut trouver au fond de lui-même l’énergie, la confiance pour devenir à son tour un bâtisseur de rêves ».

Toutes les citations de cet articles sont de Michel Guyot, extraites de son livre “J’ai rêvé d’un château”

Vous aussi, vous voulez donner du sens à votre vie ? Recevez gratuitement les 7 étapes pour prendre votre vie en main en cliquant ici

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.