Vous hydratez et vous détoxifier !

Voici le troisième défi de la série “En forme pour les vacances”. Découvrez combien une bonne hydratation va booster votre énergie.


Le corps d’un adulte est constitué de plus de 60 % d’eau, indispensable au bon fonctionnement de tous les organes. Toutefois, le corps humain n’en contient aucune réserve, alors qu’il en élimine en permanence, notamment par la transpiration et les urines. Il est donc nécessaire, et même indispensable, de compenser cette perte en permanence. Si vous ne vous hydratez pas suffisamment, cela peut allez vite ! Lorsque vous avez soif, c’est déjà le premier signe de déshydratation !

Quant aux toxines, nous en absorbons quotidiennement. En principe, l’organisme sait les éliminer grâce à l’action du foie, des reins, du système immunitaire. Cependant, il faut bien avouer que nos modes de vie ne sont pas toujours au top. Alors, parfois, l’accumulation de toxines est telle que notre corps n’arrive plus à les éliminer tout seul.

Et tout cela entraîne fatigue, teint terne, irritabilité, résistance moindre aux infections, etc.

Pour être en forme et rayonnant pour vos vacances, il est donc nécessaire, et même indispensable, de rétablir une bonne hydratation dans votre corps et de favoriser l’évacuation des toxines qu’il a accumulées.

En d’autres termes :

Hydratez et détoxifiez-vous !

Pourquoi l’hydratation est-elle si importante ?

Si fatigue et mine de papier mâché ne vous motivent pas encore suffisamment à relever ce défi, voici encore quelques autres exemples de l’importance cruciale d’une bonne hydratation avec effet détox.

L’eau contenue dans le cerveau lui permet de mieux fonctionner.

Le cerveau est particulièrement “aquavore” puisqu’il en contient plus de 80 %. La déshydratation affecte donc très rapidement nos fonctions cognitives, ainsi que nos humeurs. La fatigue en est un symptôme, mais il y en a bien d’autres encore : migraines, colère, tension, perte de mémoire ou même état dépressif.

L’eau participe au maintien d’une température constante à l’intérieur du corps.

La température normale d’un être humain est d’environ 37 °C, avec de légères variations au cours de la journée selon l’activité. Lorsque la température corporelle passe au-dessus de la normale, que ce soit en raison d’un effort, de la chaleur ambiante ou d’une fièvre maladive, nous nous mettons à transpirer. La sueur nous permet alors de faire baisser la température du corps. Et la sueur contient…… évidemment de l’eau.

L’eau est le meilleur allié pour une belle peau.

Si les cosmétiques sont de bons alliés pour entretenir une belle peau, l’eau en est un aussi. Hydrater l’épiderme de l’intérieur permet de préserver son éclat nature, mais aussi la souplesse, l’élasticité et la fermeté de la peau : un investissement sur le long terme aussi !

L’eau entretient la souplesse des muscles.

Tout effort musculaire produit de la chaleur et le rôle principal de l’eau est de la réduire par la sudation. La perte en eau pendant un effort peut être considérable : on peut suer de 1,5 à 2 litres par heure, et dans des conditions extrêmes jusqu’à 4 l/h. Si cette perte n’est pas compensée, les conséquences peuvent être redoutables : tendinites, claquages, déchirures musculaires…

L’effort musculaire produit également des toxines. En brûlant le sucre, les acides aminés, et en métabolisant les protéines, le muscle produit de l’acide lactique, de l’oxyde nitrique et de l’urée. Tout cela doit être éliminé et l’eau va aider à nettoyer les muscles et vous éviter des crampes !

Toujours pas convaincu ? Alors rappelez-vous simplement qu’une déshydratation de seulement 2 % est déjà suffisante pour altérer nos fonctions et nos performances. Environ 10 % de perte en eau constitue une déshydratation tellement forte qu’elle peut engager le pronostic vital.

Comment assurer une hydratation suffisante ?

Les aliments fournissent en moyenne 1 litre d’eau par jour. Ce n’est pas suffisant. En moyenne il est recommandé de boire encore 30 mL par kilo de poids corporel, soit 1 litre à 1,5 litres d’eau. En cas de canicule, il faut ajouter un demi-litre par jour, pour chaque degré au-dessus de 38 °C.

Pensez également aux aliments qui vous apportent naturellement beaucoup d’eau :

  • concombre : 96% d’eau
  • asperge, laitue, scarole : 94%
  • pastèque : 92%
  • chou, tomate : 93%
  • melon : 90%

Et pour l’effet détox ?

Boire beaucoup d’eau a en soi un effet diurétique et drainant. Mais pour un effet detox supplémentaire, il existe aussi de nombreuses boissons ou tisanes spéciales. Votre pharmacien pourra vous conseiller, si vous le souhaitez. Pour ma part, je vous recommande le sobacha. Venue du Japon, cette boisson détoxifiante est à base de graines de sarrasin grillées (kasha) qu’on infuse quelques minutes dans une eau à 100 °C.

Par ailleurs, n’oubliez pas que vous pouvez aussi ajouter de nombreux alliés “détox” dans votre alimentation. En voici quelques-uns (1) :

  • le poireau (favorise l’élimination rénale),
  • l‘ail cru et écrasé (a des vertus anticholestérol, détox),
  • la betterave, (aide le corps à traiter les déchets de l’organisme, et le foie à métaboliser les acides gras),
  • l’artichaut (favorise la sécrétion de bile par la vésicule biliaire et son évacuation vers l’intestin),
  • l’avocat, (contient du glutathion qui favorise l’excrétion des toxines),
  • le cresson (booste la production de globules rouges et d’enzymes détoxifiantes),
  • les crucifères (chou vert, rouge, brocoli, chou-fleur…) (aident le système digestif à refaire surface après des excès),
  • le pruneau (renferme de l’acide tartrique (laxatif naturel) et de puissants antioxydants qui détoxifient),
  • le sarrasin (index glycémique bas qui empêche le stockage de ses glucides sous forme de graisse abdominale),
  • le tofu (riche en protéines végétales, qui améliore la digestion et aide l’organisme à excréter ses toxines),
  • le pamplemousse rose (puissant antioxydant capable de capturer les radicaux libres et les toxines, et de les entraîner hors du corps),
  • le radis noir (qui favorise la sécrétion et l’élimination des sels biliaires et a un effet diurétique),
  • et bien sûr la pomme (contient de la pectine, une fibre qui permet l’excrétion des toxines).

À vous de jouer maintenant : relevez le défi ! Buvez (2), piochez sans retenue dans les aliments gorgés d’eau et les aliments détoxifiants. Les effets ne tarderont pas à se faire sentir, avec énergie et bonne humeur à la clé !


(1) source : santé magazine

(2) pour encore quelques idées supplémentaires, voir mon article “Un geste simple pour une routine matinale aux multiples effets

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.